Les 7 cas Polonais en 7 min

Les 7 cas en Polonais en 7 min

L'une des plus grande difficulté que j'ai rencontré lors de mon apprentissage du Polonais était les déclinaisons. On peut littéralement s'arracher les cheveux avec.

Il m'a fallu beaucoup de temps avant de savoir m'en servir et de finir par m'approprier les 7 cas Polonais.

Il faut savoir qu'en Polonais, tout se décline tout le temps. Un vrai calvaire ! Même les noms et prénoms des gens doivent être déclinés !

Mais pas de panique, si vous débutez votre apprentissage, un locuteur natif pourra déjà comprendre "à peu près" ce dont vous parlez même si vous faites beaucoup de fautes de grammaire ! Je vous encourage d'ailleurs à vous tromper souvent, vous apprendrez beaucoup plus vite et surtout vous vaincrez votre peur de vous exprimer en Polonais. Il faut oser !

Toutefois, vous ne pourrez malheureusement pas y couper. Les déclinaisons sont incontournables si vous souhaitez vous exprimer correctement en Polonais. Ce sont elles qui donneront un sens à votre phrase. 

En effet, en Polonais, ce sont les déclinaisons qui permettent de comprendre de quoi on parle, qui est le sujet de la phrase et bien d'autres choses encore...

Par exemple, sans connaître les 7 cas, vous pourriez faire une phrase comme "les clés maison sont Maria". Un Polonais, pourra quand même deviner de quoi vous parlez mais si vous aviez déclinez le mot "maison" au génitif et le prénom "Maria" au datif, il aurait tout de suite compris votre phrase comme étant "Les clés de la maison sont à Maria". c'est un peu plus clair n'est-ce pas ?

Vous comprenez donc maintenant la puissance des déclinaisons en Polonais et pourquoi elles sont incontournables.

Ne vous inquiétez pas, cela viendra à force de les utiliser, mais pour cela vous devez comprendre quel cas utiliser parmi les 7 qui existent.

Pour y voir plus clair, nous vous avons préparé une vidéo d'environ 7 min qui présente les 7 fameux cas en Polonais.

Bon visionnage !

Ce qu'il faut savoir :

Voyons les 7 cas un peu plus en détail.

L'objectif de cet article n'est pas de faire de vous des professionnels des déclinaisons polonaises, mais de vous donnez les clés pour comprendre comment elles fonctionnent et ainsi les reconnaître.

1/Nominatif 

Le nominatif est vraiment le cas de base ou par défaut des mots Polonais. C'est celui que vous trouverez à chaque fois dans les dictionnaires.

Comme son nom l'indique, il s'utilise lorsque le sujet de la phrase est un nom, il est donc assez facile à démasquer.

Kto? (Qui ?) ; Co (Quoi ?)

Voici quelques exemples :

1/ Le chat est mignon : Kot jest uroczy (Qui est le sujet ? => le chat)

2/ La fleur est belle : Kwiat jest ładny (Qui est le sujet ? => la fleur attention il s'agit d'un nom masculin en Polonais).

Les 2 sujets de ces phrases sont Kot (le chat) et Kwiat (la fleur). Puisqu'il s'agit de noms, ils sont donc au nominatif.

2/ Génitif

Mais au fait, c'est quoi exactement ce génitif ?

Le génitif provient du latin "Géno" littéralement "engendrer". Vous l'aurez compris le génitif est le cas qui engendre. C'est pour cela qu'ont peut le déceler à partir du complément du nom d'une phrase.

Celui-ci comme son nom l'indique complète littéralement un nom ou un groupe nominale.

Il marque souvent la possession et on le repère facilement car il est relié par la préposition : "de".

Kogo? (De qui ?) ;  Czego? (De quoi ?)

Exemple :

Le chat de Kasia : Kot Kasi

Les questions à se poser pour repérer un complément du nom sont  :

  • à qui (au sens de la possession) le chat appartient t'il ? => il appartient à Kasia
  • de qui est-il la possession ? => il est la possession de Kasia

Le complément du nom à décliner est donc Kasia

Vous allez me dire, mais qu'est-ce qu'il me raconte ? Kasia c'est un prénom, on décline quand même pas les prénoms ?

La réponse est ... 

Et si ! Malheureusement pour vous on décline également les prénoms en Polonais. C'est vraiment une spécificité de la langue et il faudra vous habituer car vous le trouverez partout.

Ainsi pour notre exemple on dira "kot Kasi" et non "kot Kasia".

Allez, un autre exemple pour bien que vous compreniez :

Imaginez vous à Varsovie, il fait super beau et chaud et vous avez envie de vous exclamer  " ouah tant de soleil !".

Avez vous remarqué où se cache le mot à décliner au génitif ?

Et oui, c'est bien "soleil" qu'il faut décliner ici. Le petit mot "de" permet de déceler ce cas. On parle de quoi ici ? De soleil.

On dira alors "Tyle (tant) słonca (soleil au génitif)" et non "Tyle słonce (soleil au nominatif)".

Exprimer la quantité :

Pour exprimer la quantité en Polonais, on utilise le génitif. Cela vous sera très utile si vous achetez vos fruits et légumes (owoce i warzywa) au marché.

Exemple :

Un kilo de (tomates, bananes), s'il vous plaît : Poproszę kilo (pomidorów, bananów)

Cas particulier de la négation :

Le génitif est le cas de la négation, il faudra faire attention à cela assez souvent. Plusieurs fois à mes débuts quand j'apprenais le Polonais, je faisais l'erreur de mettre à l'accusatif un mot qui en temps normal pouvait l'être mais pas dans une phrase négative !

Exemple :

Je n'aime pas les épinards : nie lubię szpinaku  (génitif) au lieu de nie lubię szpinak (accusatif).

L'erreur serait de se dire que "les épinards" doivent être mis à l'accusatif car cela répond à la question "Quoi ?". Je n'aime pas quoi ? => les épinards. Donc c'est à l'accusatif ? Malheureusement en Polonais, cela ne marche pas car vous êtes sur une phrase négative.

Restez donc vigilant quand vous voyez une phrase qui commence par "nie" ;).

3/ Datif

Le datif correspond au complément d'objet indirect (COI) de la phrase.

Vous vous souvenez sûrement de vos cours de primaire à l'école élémentaire. On vous demandait d'entourer ou de souligner le COD ou le COI dans la phrase. Il fallait alors se poser les question "à qui ?" "à quoi ?" pour le COI et "qui ?", "quoi ?" pour le COD.

Komu? (À qui ?) ;  Czemu? (À quoi ?)

Exemple :

J'ai prêté un livre à Julien : Pożyczyłem książkę Julienowi (J'ai prêté à qui ? => à Julien)

Vous pouvez trouver également le même phrase mais dans le désordre : Pożyczyłem Julienowi książkę.

En Polonais, l'ordre des mots peut varier, ne vous étonnez donc pas de voir une phrase traduite avec un ordre différent.

Ici à la question "à qui j'ai prêté le livre ?" la réponse est "Julien". C'est donc "Julien" qu'il faudra décliner au datif. Maintenant, vous n'êtes plus surpris, quand je vous disais tout à l'heure pour le génitif que même les prénoms peuvent être déclinés. Julien deviendra alors "Julienowi" !

4/ Accusatif

Trouver les mots dans une phrase qui se déclinent à l'accusatif est vraiment très simple. À la différence du datif (COI), ici on s’intéresse au complément d'objet direct (COD). La question à se poser est donc "Quoi ?".

Kogo? (Qui ?) ; Co? (Quoi ?)

Une astuce que m'a indiqué Kasia pour ne pas confondre l'accusatif avec les autres cas est de tester la phrase en se posant ces questions avec les verbes avoir et voir

Si la partie de la phrase sur laquelle vous vous interrogez peut être une réponse aux questions "J'ai qui ?" , "J'ai quoi" ou "Je vois qui ?", "Je vois quoi ?" alors vous pouvez la mettre à l'accusatif.  

Exemples :

1/ J'ai un chat : Mam kota (j'ai quoi ? => un chat)

2/ Je vois un chien : Widzę psa (je vois quoi ? => un chien)

Les noms "kot (chat)" et "pies (chien)" au nominatif se transforment à l'accusatif en "kota" et "psa".

5/ Instrumental

(z) kim? / (avec) qui ? ; (z) czym? / (avec) quoi ?

Pour indiquer un moyen / un instrument utilisé :

L’instrumental comme son nom l’indique est le cas utilisé avec un instrument ou un moyen, le plus souvent, un moyen de transport (vélo, voiture, avion, bateau). Il est donc simple à reconnaître en se posant la question « avec quoi ?».

Exemples :

1/ Jadę samochodem : Je viens en voiture (avec quoi ? => avec ma voiture)

2/ Lecę samolotem : Je viens en avion (avec quoi ? => avec l'avion)

Pour marquer l'accompagnement :

Ce cas est aussi utilisé pour marquer l’accompagnement. Il répond aux questions « avec qui ?» mais aussi « avec quoi ? ».

Exemples :

1/ Jestem z kotem : Je suis avec le chat (avec qui ? => le chat)

2/ Piwo z sokiem imbirowym : Une bière au jus de gingembre. (avec quoi ? => du jus de gingembre)

Pour désigner l'attribut du sujet (ex un métier, une nationalité...)

Lorsqu’on se retrouve en face d’un attribut du sujet, le cas à utiliser est encore une fois l’instrumental. Mais au fait, c’est quoi déjà un attribut du sujet ? Il s’agit d’une caractéristique du sujet de la phrase. On peut l’identifier avec le verbe « être ». Il indique souvent une précision sur le sujet de la phrase (par exemple le métier, la nationalité).

Exemples :

Jestem inżynierem / Francuzem / Francuzką : Je suis ingénieur / Français / Française.

6/ Locatif

Comme son nom l'indique, le locatif indique la localisation. Il est donc facile à repérer si j'ose dire. Il répond à la question "Où ?". Ainsi tout ce qui correspond à un complément de lieu (CDL) devra être décliné au locatif.

Exemples :

1/ Les clés sont sur la table : Kluczy są na stole (les clés sont ? => sur la table)

2/ Le chat est dans les toilettes : Kot jest w toalecie (le chat est ? => dans les toilettes)

Stół (la table) et toaleta (les toilettes) au nominatif se déclinent respectivement par "stole" et "toalecie" au locatif. On peut les identifier facilement par les propositions "na" (sur) et "w" (dans).

Facile non ?

7/ Vocatif

Enfin, on n'y arrive, le dernier cas... Si vous êtes toujours en train de lire, je vous adresse toutes mes félicitations, vous êtes vraiment sur la bonne voie pour progresser en Polonais !

Le vocatif est un cas un peu à part, c'est vraiment une spécificité des langues slaves, mais vous ne le trouverez pas vraiment en Russe. Il est principalement utilisé lorsque vous vous adressez directement à quelqu'un (kogoś) ou quelque chose (czegoś) en particulier. Il marque l'interpellation.

Vous l'entendrez souvent avec les prénoms, les titres (Dr) et civilités (Monsieur, Madame) d'une personne. Cependant, à la différence des autres cas, on vous comprendra assez bien si vous ne l'utilisez pas toujours. Si on devait faire le parallèle avec le français, ce serait l'équivalent de notre préfixe "ô" ou "oh" que l'on peut entendre dans des exclamations comme "oh mon Dieu" etc.

Exemple :

Cześć, Zosiu ! Salut, Sophie ! (on interpelle directement Sophie / Zosia)

Zosia => Zosiu au vocatif

Bravo vous avez survécu ! Ne vous inquiétez pas, c'est normal de ne pas avoir tout en tête en quelques jours, cela fait beaucoup de choses d'un coup. Mais maintenant vous, avez vraiment les clés pour pouvoir identifier n'importe quel cas dans une phrase et ainsi mieux la comprendre.

Quiz de révision :

Comme d’habitude, pour rendre cet article un peu plus interactif, nous vous proposons un petit quiz de révision.

C'est ici => Quiz sur les 7 cas en Polonais


Vous voulez allez plus loin dans votre apprentissage du Polonais ?

Alors téléchargez gratuitement votre livre audio ci-dessous.

3 leçons gratuites de Polonais à découvrir dans ce livre 

Voici 3 dialogues audio interprétés par Kasia et Julien qui vous permettront de :

  • Vous présenter en Polonais
  • Commander une bière dans un bar
  • Trouver votre chemin si vous êtes perdu

BONUS : Retrouvez également un alphabet audio pour vous permettre de prononcer le polonais !


Votre email est collecté pour vous faire parvenir nos nouveaux articles et nouvelles vidéos dans le strict respect de la réglementation européenne sur la collecte des données.

Julien


Suite à ma rencontre avec Kasia lors de son Erasmus à Lyon il y a 3 ans, je me suis mis à apprendre le Polonais avec passion. Cela n’a pas été sans peine au début. C’est pourquoi, nous avons décidé ensemble de créer un blog et une chaine YouTube afin de rendre cette langue d’apparence difficile plus accessible au public francophone. Nous souhaitons rendre l’apprentissage du polonais ludique et adapté aux situations rencontrées dans la vie quotidienne.

Laisser un commentaire


Your email address will not be published. Required fields are marked

  1. Merci pour ces explications et vidéos rapides et claires, elles donnent une bonne approche générale, avant d'attaquer les déclinaisons selon les genres, le nombre…
    des cours vraiment très efficaces pour des français

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}






Apprend le Polonais avec

ce livre audio gratuit!